L'Observatoire de la Population de Ouagadougou (OPO)

identifiant valide

identifiant valide


 

 

Présentation générale

Depuis 2008, l’Observatoire de Population de Ouagadougou (OPO) collecte périodiquement des informations dans cinq quartiers de la périphérie nord de la capitale du Burkina Faso. Des données sur les principaux événements vitaux (naissance, décès, unions, arrivées et départs) sont collectées en moyenne tous les 8 mois. Trois quartiers non lotis (Nioko 2, Nonghin et Polesgo) totalisant 45 700 habitants en 2012 ainsi que deux quartiers lotis (Kilwin et Tanghin) abritant 40 700 habitants ont été sélectionnés afin d’étudier les questions de santé et de pauvreté urbaine. L’OPO présente ainsi une plateforme de recherche et d’interventions unique permettant de tester des programmes innovants dans le but de promouvoir le bien-être des populations.

Sur la base d’un premier projet de recherche, l’équipe a travaillé sur un large éventail de problématiques relevant surtout de la santé urbaine : les facteurs de risque des maladies chroniques (et notamment l’obésité), les accidents, la santé mentale, la santé environnementale, le vieillissement démographique, les facteurs de risque des maladies infectieuses, la contraception, etc. En fonction de différents facteurs de vulnérabilité (pauvreté, éducation, genre, migration, etc.), des différentiels plus ou moins importants ont été observés selon les questions de recherche.

Par la suite, d’autres projets se sont greffés à cette plateforme : surveillance de la fièvre typhoïde, ciblage des indigents, surveillance de l’accès à l’eau, analyse des liens entre les décisions en matière de fécondité et l’éducation, ou encore l’évaluation d’un programme innovant visant à réduire la pauvreté reliant les familles aux services disponibles.

Pour en savoir plus sur l’Observatoire de Population de Ouagadougou :www.issp.bf/opo

 


Vie privee | Offres d'emploi | Nous joindre | Webmaster| rss| (C) ISSP 2013